Shostakovich Festival - Conférence de Ruben Goriely

Bozar
Brussel
vr 25.02.22 18:30

De la révolte politique à la révolution musicale : comprendre Shostakovich aujourd’hui

Ruben Goriely (UCL) - Conférence en français

Le contraste entre le Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes, et la Symphonie no. 13 permet d’approcher la musique de Shostakovich dans toute sa complexité. D’un côté, une œuvre joyeuse d’un compositeur encore jeune, écrite pour solistes et orchestre à cordes ; de l’autre, une symphonie immense par son effectif et son poids symbolique, d’un compositeur déjà rongé par la maladie. Pourtant, si différentes qu’elles puissent paraitre, chacune laisse transparaitre à sa manière l’originalité de leur compositeur, et l’intérêt que celui-ci peut susciter à l’heure actuelle. Le Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes redéfinit la dynamique du concerto pour soliste en impliquant un troisième acteur, la trompette, aux entrées toujours inattendues. La Symphonie n°13, elle, dépasse les définitions de la symphonie classique, tout en s’inscrivant, par l’ajout de chœurs et d’un soliste, dans la lignée historique d’une Symphonie n°9 de Beethoven. Sous le prisme de ces deux œuvres emblématiques mais atypiques, nous aurons alors l’occasion de donner sens aux résultats des nombreuses recherches musicologiques sur le compositeur russe.

Au-delà de la biographie politique de Shostakovich, c’est donc sa musique en tant que telle que l’on va interroger. Comment s’intègre-t-elle dans le panorama de l’histoire de la musique ? Que nous apporte-t-elle aujourd’hui, et comment pouvons-nous l’écouter et la comprendre au mieux ?

 


Ruben Goriely est chercheur au CERMUS (Centre de recherches en Musicologie de l’UCLouvain) et assistant en Musicologie à la Faculté de Philosophie, Arts et Lettres (FIAL/UCLouvain). Ses recherches portent plus particulièrement sur les questions de vocalité et d’orchestration de la musique des 19e et 20e siècles.